Starters – Lissa Price

4809310_orig

Résumé …

Dans un futur proche : après les ravages d’un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders. Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps. L’esprit d’une vieille femme en prend possession pour retrouver sa jeunesse perdue. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu… Et Callie réalise bientôt que son corps n’a été loué que dans un seul but : exécuter un sinistre plan qu’elle devra contrecarrer à tout prix !

Mon avis …

Une critique très difficile à écrire, car j’avais de grands espoirs envers ce livre, et il n’a pas réellement été à la hauteur de ce que j’attendais au regard du résumé. Je ne me suis pas ennuyée, je l’ai lu très rapidement, et j’ai bien aimé me plonger dans cet univers, d’où la note qui reste très convenable, cependant, je n’ai pas été passionnée par cette lecture.

J’ai trouvé que le livre a un contenu très léger, et les problématiques posées sont intéressantes, mais peut-être pas suffisamment mises en perspective à une échelle plus grande que celle de Callie. Il y a quand même des passages très intéressants, concernant notamment les rapports qui se lient de force entre Callie et sa locataire, ou encore par rapport à Blake. Nos certitudes concernant les Enders sont aussi bouleversées, et j’ai beaucoup aimé aller de révélation en révélation.

Callie se trouve malgré elle prise dans des enjeux plus importants qu’elle n’aurait pu imaginer, et tout ceci amène une action très sympathique pendant le livre. Je suis cependant assez sceptique concernant la suite de la saga, notamment par rapport au Vieux, puisque tout ce qui le concerne sur la fin me parait vraiment malsain, et je risque d’être très mal à l’aise s’il continue de communiquer avec Callie par la suite !

Le livre pose toutefois des questions intéressantes puisque la technologie très avancée amène à se questionner réellement sur l’évolution de la société, et la Banque des Corps ne semble pas si insensée que ça : sait-on de quoi l’homme est réellement capable lorsque la technologie lui permet de tout dominer ?

Pour résumer …
Une bonne lecture qui pose des questions intéressantes, qui se vit un peu à la manière d’un thriller, et dont les rebondissements surprennent parfois, cependant, j’aurais aimé que cette dystopie très intéressante soit un peu plus développée, et notamment élargie au-delà de Callie.

Note : ★★★★☆☆

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s