Divergente, tome 1 – Veronica Roth

CV-prov_Divergente12

Résumé …

Dans le Chicago dystopique de Béatrice, la société est divisée en cinq factions, chacune dédiée à la culture d’une vertu : les Sincères, les Altruistes, les Audacieux, les Fraternels, et les Erudits. Sur un jour désigné de chaque année, tous les adolescents âgés de seize ans doivent choisir la faction à laquelle ils consacreront le reste de leur vie. Pour Béatrice, la décision est entre rester avec sa famille et être qui elle est, les deux sont incompatibles. Alors, elle fait un choix qui surprend tout le monde, y compris elle-même. Mais Tris a aussi un secret, celui qu’elle a caché à tout le monde parce qu’elle a été averti qu’il peut signifier la mort. Et comme elle découvre un conflit croissant qui menace de percer cette société en apparence parfaite, elle apprend aussi que son secret pourrait l’aider à sauver ceux qu’elle aime. . . ou pourrait la détruire.

 

Mon avis …

J’étais attirée par cette saga depuis un moment, mais j’avais des craintes concernant des potentielles ressemblances avec Hunger Games, saga que j’ai adoré. Même si la dystopie est à la mode, ces deux univers sont en réalité totalement différents et j’ai su les apprécier tous les deux, chacun à leur manière. Et quelle surprise en découvrant Divergente ! J’ai adoré cette dystopie, elle m’a réellement passionnée, et c’est un gros coup de coeur pour moi !

J’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir Tris, et son quotidien, sa famille, sa faction. C’est très intéressant de découvrir les différentes factions, et d’assister avec Tris à la cérémonie du choix, au cours de laquelle est révélée sa faction. J’ai cependant eu un peu de mal lorsque Tris intègre la faction qu’elle choisit (je ne vous dirait pas laquelle pour ne pas vous spoiler), car j’ai eu du mal à comprendre leurs actes, les tests qu’elle devait passer .. J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de violence gratuite et ça m’a un peu dérouté au départ. Cependant, j’ai très vite compris que c’était aussi la force du livre, de ne pas épargner le lecteur, et d’approfondir réellement le sujet des factions, quitte à aller parfois à l’extrême. Ca a rendu le récit encore plus réaliste et passionnant car petit à petit, je vivais vraiment avec Tris son initiation, les simulations, etc.

Le personnage de Tris est vraiment très attachant, son caractère est fort, j’aime ce genre d’héroïne qui sait s’affirmer. J’ai énormément aimé sa « relation » avec Quatre, qui est amenée de manière très discrète, et tout en pudeur. Je trouve ça bien plus crédible, surtout au regard du contexte, qu’un coup de foudre comme on peut en voir parfois .. Leur relation est basée aussi sur un respect et une confiance mutuelle et j’ai beaucoup aimé la voir évoluer.

Le livre ne manque pas de rebondissements, d’actions, et je suis certaine qu’il y a encore beaucoup à faire avec cette histoire, notamment parce que la dystopie est très bien développée, l’univers est extrêmement bien décrit, et c’est un monde à part dans lequel le lecteur est totalement plongé. J’ai adoré, et j’ai très hâte de lire la suite !!

 

Pour résumer …

Une dystopie parfaitement réussie, qui traite son sujet en profondeur, et dont les personnages sont très attachants. Le lecteur est tenu en haleine jusqu’à la fin, qui découvre un univers de factions, toutes aussi différentes les unes des autres, et qui n’est pas épargné par les aspects les plus terrifiants du récit.

Ma note : ★★★★★★

Publicités

13 réflexions sur “Divergente, tome 1 – Veronica Roth

  1. Non mais faut que t’arrêtes là Fiona, c’est plus possible, à cause de toi ma wish-list et ma PAL vont atteindre des tailles astronomiques ! Je n’étais pas trop tentée par cette saga (à cause de HG justement), et toi tu me donnes envie de la lire, non mais t’es pénible à la fin ! lol

  2. très jolie chronique miss, si je ne l’avais pas lu, je me serais jetée dessus après l’avoir lu. Et comme toi j’ai carrément aimé cette lecture, même si moi j’ai eu une réserve sur le début que j’ai trouvé un peu long, mais bon une fois le livre fini, j’ai oublié ça. j’ai plus qu’une envie, lire la suite. J’ajoute ta chronique sur mon blog.

    Islemme.

  3. Pingback: Divergent de Veronica Roth | La tête dans les livres

  4. Ah bah je viens de le finir et contrairement à toi je n’ai pas été emportée par cette lecture. 😦 Moi qui avais adoré Hunger Games, Divergente avait tout pour me plaire mais il y a plusieurs choses qui m’ont chiffonnées. Je vais détailler ça dans ma prochaine chronique. Je pense que je vais quand même lire la suite, parce que malgré tout ça reste un bon livre avec une histoire prenante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s