Delirium, tome 2 – Lauren Oliver

jj

Lu il y a moins d’une semaine, le premier tome de Delirium m’avait complètement fascinée. Je n’ai donc pas pu résister à l’achat de la suite que j’ai dévorée en seulement quelques jours. Cette dystopie dans laquelle l’amour est interdit se révèle être une réussite par ses deux premiers tomes. En effet, si ce second tome est très différent du premier, il est à la hauteur de ce dernier et a su me captiver.

Résumé …

Lena vit dans un monde où le gouvernement impose aux jeunes de 18 ans une opération pour les immuniser contre l’amour. A la veille de son opération, Lena découvre ce sentiment interdit avec Alex et ensemble ils décident de s’enfuir. Mais seule Lena y parvient. Après s’être échappée de Portland dans le Maine, Lena rejoint une communauté d’Invalides – les résistants au système – réfugiée dans la Nature. Là-bas, elle se transforme en guerrière de la résistance. Un futur sans Alex semble d’abord inimaginable, mais Lena va de l’avant. Elle combat pour lui et pour un monde où l’amour ne serait plus considéré comme une maladie. Entraînée dans un mélange explosif de révolution et de contre-insurrection, Lena doit lutter pour survivre et croire encore que l’amour est possible, et plus encore : souhaitable…


Mon avis …

Le premier tome avait été un coup de coeur pour moi. Je n’ai donc pas pu attendre pour lire ce second tome. Si je l’ai trouvé un petit peu moins bon que le premier, j’ai toutefois trouvé que cette suite était à la hauteur du premier tome, et cette saga me plait vraiment énormément.

On retrouve, dès le début du tome, Lena où on l’avait quittée à la fin du tome 1. La construction du tome m’a un peu étonnée, puisqu’il n’y a pas de chapitre à proprement parler, simplement des « Avant » et « Maintenant » qui se mêlent afin de nous donner petit à petit des informations nous permettant de comprendre l’Avant (l’arrivée et la survie de Lena dans la Nature), et le Maintenant (ville dans laquelle Lena se trouve et où elle a intégrée la Résistance).

Ce tome est donc très riche en informations, en actions, et en rebondissements. J’ai beaucoup aimé découvrir les différents lieux : New York mais aussi la Nature, univers hostile qui va nettement renforcer le caractère de Lena, et réveiller son instinct de survie. Les nouvelles rencontres étaient également très intéressantes et enrichissantes. Lena, dans ce tome, tire clairement un trait sur le passé pour mieux se reconstruire. Cela est à la fois perturbant et compréhensible.

Si j’ai ressenti ce tome comme étant un peu en dessous du premier, c’est tout simplement en raison de la prévisibilité de la plupart des évènements qui, s’ils se veulent surprenants, étaient pour ma part attendus. Il m’a manqué LA surprise pour réellement accroître mon intérêt. Cependant, j’ai trouvé ce tome très intéressant, car l’auteur exploite en profondeur son univers, et nous fait voyager dans cette dystopie unique en son genre.


Pour résumer …

Un approfondissement très clair de l’univers, de l’action à revendre et un personnage principal qui tente de se reconstruite. Une excellente suite, malgré une prévisibilité des évènements un peu regrettable.

Ma note : ★★★★★☆

Publicités

5 réflexions sur “Delirium, tome 2 – Lauren Oliver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s